Enjeu de santé publique, le Sport Santé est une priorité du Ministère des sports.

Piloté par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), le projet "Sport Santé Bien Être" consiste à proposer une offre sportive adaptable aux caractéristiques individuelles et médicales de chacun.

Les bienfaits du sport sur la santé sont maintenant reconnus et figurent dans la nouvelle loi santé. Le sport joue un rôle important dans la prévention des maladies chroniques et de certains effets dus au vieillissement. Il est reconnu comme un outil thérapeutique dans le traitement de ces maladies chroniques et à ce titre il peut être prescrit par les médecins.

L’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) a été sollicité par le ministère des Sports pour réaliser une expertise sur les maladies chroniques afin d’apporter un éclairage scientifique et de formuler des recommandations :

"L’activité physique et sportive doit être intégrée dans le parcours de soin:

sa prescription doit être systématique et aussi précoce que possible"

Le tennis possédant beaucoup d’atouts, la Fédération Française de Tennis (FFT) en fait une priorité et souhaite ainsi jouer un rôle majeur dans le développement du Sport Santé Bien Être.

Avec le principe du tennis évolutif développé dès les années 90 qui utilise différentes tailles de balles, de raquettes et de terrains, le tennis peut être pratiqué par tous quel que soit son âge, son passé sportif, son état de santé (il y a très peu de contre-indications).

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now